Portraits et témoignages

Accueil Paysan, c'est eux, c'est nous!

 




_______________________________________________________

 

Ils soutiennent le projet "Accueil Paysan fait son cinéma"

« Je remercie Accueil Paysan d’avoir sollicité mon modeste concours dans le cadre de mon engagement actif. Cet engagement fait partie de ceux qui sont vitaux pour l’avenir et qui m’a incité aux considérations qui suivent. 

La modernité technico-économico-scientifique s’est fondée sur des principes, des credos et des préceptes donnant à l’être humain la primauté sur la nature. C’est dans cette mutation performante par ses innovations que le paysan a été relégué à celui qui reste prisonnier des limbes d’un archaïsme préjudiciable à son évolution. Le « vilain » du Moyen-Age perdure dans l’homme de la terre, tenu par une glèbe souvent marâtre qui lui fait payer très cher les biens nécessaires à sa survie. 

Pour être au diapason de la modernité, il a fallu substituer à l’intendant qui tient la terre et qui est tenu par elle, l’exploitant agricole. Sans faire le procès des individus, l’exploitation de la terre avec les méthodes modernes mécanisées à outrance, les substances chimiques pour les rendements et le recours aux pesticides de synthèse sont une erreur majeure. Dans le climat social exaltant le progrès, la grève des pourvoyeurs de nourriture par les pénuries provoquées serait la seule qui ne laisserait personne indifférent ! Tout cela pour dire que, dans la complexité du monde actuel où l’on ne sait pas où nous allons tout en y allant, selon l’expression de Fournier, mettre fin au hors-sol que se sont infligés les civilisés est des plus urgents et prioritaires. Ma vie publique me permet de constater que de jeunes aspirants paysans sont de plus en plus nombreux mais la difficulté d’accéder à la terre est devenu l’obstacle majeur. Il serait intelligent que soit mise en réflexion et en chantier une politique foncière et rurale répondant aux aspirations des paysans en gestation pour éviter une occlusion sociale fertile en violences. 

C’est pourquoi j’apporte tout mon soutien à l’initiative d’Accueil Paysan de faire un film autour des thématiques du monde rural et paysan pour demain car l’avenir sera paysan ou ne pourra pas être.” 

Pierre Rabhi

 

***

Dans l’agriculture et l’alimentation, une multitude d’alternatives se dessinent. Retours aux circuits courts, au bio et aux terroirs, luttes contre les expropriations des paysans et réappropriation collective des terres, contre la brevetabilité des semences et contre les OGM ou forums pour la souveraineté alimentaire : les luttes et pratiques locales se multiplient, au Sud comme au Nord, comme autant d'alternatives concrètes à l'agro-business et à la mainmise des marchés. Chacune de ces alternatives locales et concrètes peuvent engendrer une transformation globale de nos façons de produire, de consommer et d'échanger.


Accueil paysan en fait partie, en liant la transition écologique et la solidarité et en proposant à travers un accueil touristique alternatif un lien renouvelé entre paysans et citoyens.

AURELIE TROUVE, coprésidente d’Attac France de 2006 à 2012

_______________________________________________________

Le réalisateur du film, c'est lui!

 
C'est le cinéaste Florent Verdet qui réalisera notre film.
 
Né en 1973, père de 4 enfants, il réside à Najac dans l'Aveyron où il a emménagé après avoir passé de nombreuses années en banlieue parisienne.
 
Après des études de cinéma à l'université Paris 8, et avec l'avènement de la vidéo HD, il devient chef opérateur pour le cinéma et le documentaire. Puis il évolue professionnellement et devient producteur de documentaire de création, au sein de la société Entre2prises, qu'il a créée dans les années 2000.

En parallèle, il est assistant de mise en scène de Christian ROUAUD sur plus de dix films et notamment ceux sur les luttes post soixante-huit (Les Lips, Paysan et Rebelle, ou encore le fameux Tous au Larzac, césar du meilleur documentaire).

Affiche-tous-au-larzac.jpgAffiche-paysan-et-rebelle.jpgAffiche-les-lip.jpg